Accompagnement des professionnels
Slider

Dispositif de retours sur scénarios

Dans le cadre du renforcement de ses actions en direction des auteurs et de son engagement dans le développement de la fiction en Pays de la Loire, l’ADEFI a mis en place début 2019 un nouveau dispositif d’accompagnement destiné aux auteurs, professionnels ou en voie de professionnalisation.

Ce programme permet à trois auteurs, ayant un projet de fiction cinéma en cours d’écriture (prises de vues réelles ou animation / court ou long métrage), de faire lire leur projet à un producteur confirmé, puis de bénéficier d’un retour détaillé lors d’un entretien individuel. L’objectif est simple : permettre aux auteurs sélectionnés d’avancer sur leur projet, à travers les critiques constructives et structurées d’un professionnel expérimenté, à une étape cruciale où les auteurs émergents ont souvent des difficultés à obtenir des retours pertinents.

La participation au dispositif est gratuite et ouverte aux auteurs régionaux émergents (avec une définition large de l’émergence, du premier court métrage produit au premier long métrage produit inclus) ayant un projet de fiction cinéma et non encore accompagnés par un producteur sur le projet en question.

Les trois lauréats de la première édition sont Théo Herbin et Sylvain Ley pour des projets de courts-métrages, ainsi que Ananda Safo, pour un projet de long métrage. Les productrices participant à cette édition sont :

  • Emilie Dubois, Origine Films (accompagnement de Théo Herbin)
  • Marthe Lamy, Apaches Films (accompagnement de Sylvain Ley)
  • Emmanuelle Latourette, Offshore (accompagnement de Ananda Safo)

Trois autres candidats, Louisiane Brosseau, Christopher Guyon et Patrick Brown, ont quant à eux pu bénéficier d’un entretien individuel autour de leur projet avec des producteurs et auteurs membres de l’ADEFI.29 projets ont été reçus au total pour l’édition 2019.

Suite au succès de cette première édition, l’ADEFI a renouvelé ce dispositif en 2020 (le calendrier prévu a été maintenu malgré le confinement). Pour cette 2ème édition, les projets de fiction éligibles devaient concerner des courts métrages ou des webséries. 26 projets ont été reçus.

Cette année, conformément aux recommandations sanitaires, les entretiens avec les producteurs, qui se sont tenus en fin de printemps, ont eu lieu en visioconférence.

Les trois lauréats de l’édition 2020 sont Ingrid Franchi, Samuel Loussouarn et Jérémy Prudent. Les producteurs participant sont :

  • Nelson Ghrénassia, Yukunkun Productions (accompagnement de Jérémy Prudent)
  • Hélène Mitjavile, Melocoton Films (accompagnement de Ingrid Franchi)
  • Rafael Andrea Soatto, Bandini Films (accompagnement de Samuel Loussouarn)

Télécharger le règlement 2020

Télécharger le règlement 2019


Programme de shooting professionnel
pour les comédiens émergents

Dans le cadre de ses actions en direction des professionnels émergents et de son engagement pour le développement de la fiction dans la région, l’ADEFI a initié en 2020 un nouveau dispositif à l’attention des comédiens. Un book avec des photos de qualité étant un outil indispensable pour les comédiens, ce programme a permis à cinq comédiens émergents de la région de bénéficier gratuitement d’un shooting photo avec un photographe professionnel.

Le dispositif était ouvert à tous les comédiens régionaux, entre 18 et 30 ans, ayant déjà eu au moins une expérience professionnelle en tant que comédien (hors figuration), en audiovisuel ou spectacle vivant. Pour cette première édition pilote, nous avons reçu 41 candidatures. Les comédiennes et comédiens Emma Binon, Cantin Juteau, Sébastien Loiseau, Suzon Mézière et Capucine Waïss ont ainsi pu bénéficier d’un shooting avec le photographe et réalisateur nantais Geoffrey Macé, afin de constituer ou mettre à jour leur book.

Télécharger le règlement 2020


Covid-19 : L’ADEFI aux côtés
des professionnels régionaux

La filière Cinéma, Audiovisuel et Nouveaux Médias, et plus généralement la Culture, sont durement touchées par la crise sans précédent que nous vivons actuellement. Nombreux sont les professionnels du secteur à être impactés (techniciens, comédiens, auteurs, exploitants, producteurs, etc.) et qui le seront durablement.

S’il est bien sûr trop tôt pour rendre compte de l’ampleur globale et des conséquences sur le long terme de cette crise, les professionnels régionaux ont d’ores et déjà pu pointer les premières difficultés qu’ils rencontrent. La Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) des Pays de la Loire a sollicité l’ADEFI afin d’obtenir des éléments concrets sur ces difficultés et, plus largement, de faire remonter les premiers retours des professionnels régionaux concernant l’impact de la crise sur leur activité.

L’ADEFI a ainsi synthétisé une première série de constats et de préconisations, concernant notamment les nombreuses exclusions du fonds de solidarité nationale et de ses déclinaisons régionales, et la nécessité d’adapter le soutien aux intermittents à la durée réelle de la crise et non à celle du confinement.


Création de la Fédération des Associations
des Métiers du Scénario

Lors de la 14ème édition du festival Paris Courts Devant, le 8 novembre 2019, plusieurs organisations représentant des professionnels des métiers du scénario se sont réunies pour signer la charte de création de la Fédération des Associations des Métiers du Scénarios (FAMS). Le comité de pilotage de la FAMS est composé des présidentes et présidents de chacune des structures qui la composent et ainsi pouvoir parler d’une seule voix dans la promotion et la défense des intérêts des divers corps de métiers du scénario.

Ainsi, l’ADEFI, dont 47% des membres sont des auteurs, Séquences7, Les Lecteurs Anonymes, Backstory L’Association et la SAFIRE Grand Est se sont ainsi unis autour de valeurs communes de transmission, de mentorat et de compagnonnage dans l’enseignement de l’écriture audiovisuelle et cinématographique sous toutes ses formes (genre, formats et supports).

La FAMS a pour but de militer pour la valorisation de l’ensemble des métiers du scénario, de leur savoir-faire et artisanat au niveau national, ainsi que pour leur reconnaissance. La FAMS soutient et défend leur formation et leur développement afin de contribuer activement à l’avenir des créations audiovisuelles et cinématographiques française et internationales. Ensemble, forts des diversités et complémentarités de chacune des structures, la FAMS contribue à faire évoluer et enrichir les contenus de demain. Le but est également d’agir comme le socle d’une fédération plus globale, aux côtés des organisations professionnelles d’auteurs et de leurs syndicats, afin que puisse être porté collectivement la voix de tous les scénaristes français auprès des pouvoirs publics et ainsi contribuer à leur conférer un véritable statut et à améliorer leurs conditions de travail.

En novembre 2019, la Fédération des Associations des Métiers du Scénario représentait plus de 600 membres cumulés de chacune des structures. Ce chiffre a été en forte hausse depuis, avec l’accueil au sein de la fédération de nouvelles structures : L’Accroche Scénaristes ; ASSOC – Association des scénaristes d’Occitanie ; NAAIS – Auteurs et autrices de l’image et du son en Nouvelle-Aquitaine et ScriptoKarib.

Dans le cadre du festival Paris Courts Devant, le 8 novembre 2019, la Fédération des Associations des Métiers du Scénario a proposé une table ronde “Le scénario est-il un métier ? Emergence, savoir-faire et transmission”.

En fin d’année 2019, la FAMS travaillait sur l’édition d’un Livre Blanc afin d’harmoniser les dossiers de candidatures aux aides à l’écriture, aux concours de scénario et résidences sur le plan national, dont la publication a été lancée lors de l’édition 2020 du festival Premiers Plans d’Angers.

En 2020, la FAMS a reçu du CNC une première subvention pour son travail d’accompagnement et de représentation des professionnels du scénario.

Consulter le site Internet de la FAMS


Speed-dating entre producteurs régionaux
et auteurs émergents internationaux

Le festival Sofilm Summercamp et l’association Creative Maker ont initié, lors de l’édition 2019 du festival, une compétition de courts métrages émergents internationaux. Les films devaient être soit autoproduits ou en production associative, soit des films d’école. Plus de 1600 courts métrages ont été soumis, parmi lesquels 20 ont été sélectionnés. Plusieurs des réalisateurs de ces projets ont fait le déplacement jusqu’à Nantes. Ainsi, le festival a accueilli des auteurs émergents de divers pays du monde, principalement d’Europe, mais également de Taïwan ou encore d’Iran. L’ADEFI s’est associée au projet et a organisé un speed-dating afin de permettre à des producteurs de la région de rencontrer ces jeunes talents et d’échanger avec eux sur leurs projets à venir.

Télécharger la présentation des producteurs et des films


Implication dans Creative Maker

En 2016, l’ADEFI a participé à la création du projet Creative Maker. Celui-ci vise à regrouper différents acteurs de terrain pour favoriser une formation sur mesure aux techniques du cinéma, de l’audiovisuel et du numérique et ainsi permettre l’émergence de jeunes talents et d’idées innovantes. Ce projet est principalement à destination des jeunes mais il reste ouvert à tout public désireux de découvrir l’univers du cinéma et le processus de création d’un film.

La participation de l’ADEFI au projet Creative Maker était l’occasion de créer des passerelles entre professionnels et pratique amateure, qui semblaient particulièrement pertinentes et cohérentes avec le parcours de beaucoup d’acteurs de la filière.

En 2019, Creative Maker a encore étendu le spectre de ses activités, avec notamment de nouveaux ateliers d’initiation à diverses techniques cinématographiques (fond vert, doublage, montage avec Table Mashup, stop-motion) et le développement des cours de cinéma à l’attention d’un public amateur (enfants à partir de 6 ans, adolescents, adultes). Le Parcours de création pour les auteurs, initié avec le Marathon d’écriture annuel, a par ailleurs été étoffé par d’autres initiatives à destination des auteurs et réalisateurs, amateurs ou professionnels, comme le 48 Hour Film Project et le Kino Kabaret.

L’ADEFI renouvelle et renforce chaque année son engagement au sein de Creative Maker. Plusieurs actions sont en cours de développement, et notamment de nouveaux ateliers de perfectionnement aux pratiques audiovisuelles destinés à un public d’amateurs chevronnés et de professionnels débutants.

Consulter le site Internet de Creative Maker